Les essentiels de la reprise d’entreprise

Connaître les essentiels de la reprise d’entreprise

A l’instar de toute création, reprendre une entreprise est une aventure entrepreneuriale à part entière. Démarche complexe, elle nécessite de l’investissement personnel, financier et temporel. C’est pourquoi il est nécessaire de bien préparer et sécuriser l’opération pour en faire une réussite.

Vous souhaitez acquérir une entreprise ? Vous vous interrogez sur le parcours à suivre ? Nous faisons le point sur les étapes clés pour vous aider à y voir plus clair.


Avant toute chose, il est fondamental d’être prêt à acquérir une entreprise. Motivation et capacités entrepreneuriales sont notamment nécessaires. Pour cela, posez-vous les bonnes questions. Possédez-vous des capacités managériales ? Etes-vous capable d’alterner « les casquettes » entre les différents aspects techniques, commerciaux, sociaux… ? Connaissez-vous le monde de l’entrepreneuriat ? Disposez-vous d’un apport financier personnel ? Etc. Anticipez également les potentiels changements à venir sur votre vie personnelle et professionnelle. Vos proches sont-ils prêts à vous suivre ? Serez-vous seul ou accompagné ?

Ensuite, il est primordial de préciser votre projet de reprise d’entreprise. Commencez par définir au maximum le type d’entreprise que vous souhaitez acquérir. Dans quelle zone géographique ? Dans quel secteur d’activité ? Quel effectif ? Pour quels apports ? Etc. Votre entreprise « idéale » définie, vos recherches d’opportunités seront ainsi facilitées et surtout, mieux ciblées. En effet, il est important de cadrer votre projet dès le départ afin de ne pas s’éparpiller. Celui-ci doit être clair, à votre portée et en adéquation avec votre parcours et vos compétences.

CFCA Consulting met à votre disposition une équipe dédiée pour optimiser votre projet de reprise et ce, dès le commencement.

Une fois vos objectifs et votre projet définis, vous devez identifier une entreprise (ou plusieurs). Vous pouvez notamment vous adresser à votre propre réseau, à des chambres consulaires ou encore à des cabinets spécialisés en cession-acquisition tel que CFCA Consulting.

Une fois l’entreprise identifiée, il est alors temps de préparer le premier entretien. C’est une étape cruciale qui permet de savoir si d’une part, l’entreprise correspond à vos attentes et d’autre part, de collecter des informations importantes sur celle-ci. Autre aspect à prendre en compte, vous devez aussi « séduire » le cédant. Quel est votre projet pour faire prospérer l’entreprise qu’il quitte ? Quels sont vos atouts ?

Si le premier entretien avec le cédant est concluant, vous devrez lui faire savoir que vous êtes intéressé par l’entreprise. Pour cela, il est nécessaire de suivre un certain formalisme juridique avec dans un premier temps, une lettre d’intention exprimant votre intérêt et votre souhait de procéder à une analyse plus approfondie de l’entreprise. Puis dans un deuxième temps, au travers de la signature d’un engagement de confidentialité. En effet, pour analyser et diagnostiquer l’entreprise, vous devrez créer un climat de confiance avec le cédant, seule personne habilitée à vous fournir les informations nécessaires.

Pour valider le périmètre et être accompagné dans la signature de la lettre d’intention, faites appel à l’expertise de CFCA Consulting.

Afin de sécuriser l’acquisition, vous allez devoir procéder à une analyse plus poussée de l’entreprise au travers d’un audit de pré-acquisition et de divers diagnostics : économique, stratégique, social, organisationnel, comptable et financier, etc. L’objectif est d’établir les forces et faiblesses de l’entreprise et de son environnement au travers d’un inventaire complet. En effet, avant de s’engager dans les étapes suivantes, il est fondamental de recenser l’ensemble des potentiels risques. Comment l’entreprise se situe-t-elle par rapport à la concurrence ? Quel est le climat social ? L’entreprise est-t-elle en conformité avec les normes réglementaires ? Etc.

De plus, après avoir procédé au diagnostic, vous devrez évaluer l’entreprise à acquérir. Cela consiste à estimer et à apprécier la valeur de l’entreprise en question. Attention, le prix est une notion différente de la valeur. Il résulte de l’offre et de la demande quand la valeur résulte d’une approche économique et financière basée sur l’existant. Pour valoriser l’entreprise, il existe différentes méthodes :

  • La méthode patrimoniale consiste à évaluer la situation nette de l’entreprise. Cela correspond à ce qu’elle possède.
  • La méthode de rentabilité prend en compte le résultat net de l’entreprise pondéré par des critères de notoriété, d’emplacement, etc.
  • La méthode comparative a pour objectif de se situer par rapport aux autres entreprises du secteur.
  • Les méthodes financières ou par les flux permettent d’avoir de la visibilité sur ce que l’entreprise dégage comme bénéfices.

Le diagnostic et l’évaluation d’une entreprise sont des étapes ne pouvant être confiées qu’à des professionnels dont l’expertise est nécessaire.

Pour trouver les solutions qui vous correspondent, CFCA Consulting collecte les informations de l’entreprise cible et valide les données financières en toute objectivité.

Il est fortement recommandé d’établir un business plan de reprise. Celui-ci sert à décrire et à préciser votre projet. Il servira de caution pour vos partenaires et vous permettra notamment de mieux orienter vos choix stratégiques, de limiter les risques mais également à préparer l’Après. Le business plan de reprise doit détailler l’ensemble des éléments économiques, financiers et humains de votre projet avec le montage financier privilégié, les prévisions d’activité, etc. Ainsi, celui-ci doit comporter :

  • La présentation de votre projet
  • La présentation de l’entreprise concernée
  • Les modalités de reprise
  • L’étude de marché
  • Le bilan financier de l’entreprise
  • La stratégie de développement
  • Les éléments financiers avec le prévisionnel d’activité

Une fois le business plan établi, vous allez pouvoir mener en parallèle votre recherche de financement et les négociations avec le cédant. Outre votre apport personnel, il existe différents types de financements : crowdfunding, prêt bancaire, capital investissement (private equity), etc. Pour être sûr d’effectuer les montages financiers et juridiques les plus optimaux, faites-vous conseiller par des professionnels.

Il est important d’être accompagné pour établir un business plan et des prévisions d’activité fiables. Nous pouvons vous mettre en relation avec un cabinet d’expertise comptable grâce à notre réseau de partenaires.

Cruciale et délicate, la négociation est souvent une étape redoutée par certains repreneurs. En effet, vous n’aurez peut-être pas la même approche que le cédant. L’intervention d’un professionnel indépendant vous assure une relation de confiance tout au long de la transaction avec l’ensemble des parties prenantes. C’est aussi la garantie que vos intérêts seront défendus au mieux. Son regard avisé vous aidera notamment à vérifier certains points et à négocier des clauses telles que celles de non-concurrence, d’earn-out, de crédit-vendeur ou encore un accompagnement de la part du cédant. En effet, durant la négociation, le prix ne sera pas le seul point à aborder. La négociation menée, un protocole d’acquisition reprenant l’ensemble des éléments de la négociation et incluant les clauses de garantie d’actif et de passif sera établi et l’acte de vente signé pour conclure la transaction.

Une fois cette dernière étape effectuée, viendra la phase de transition. Au cours de celle-ci, le cédant vous accompagnera durant un laps de temps (selon les termes négociés). Vous êtes désormais le chef d’entreprise. Lors de cette étape, l’enjeu est de trouver sa place avec ses salariés, ses partenaires, ses fournisseurs… A la fin de la période d’accompagnement, vous devrez être capable de prendre les mesures qui s’imposent.

Afin de bénéficier des meilleures garanties, CFAC Consulting vous accompagne dans votre négociation et opérations post audit.